[ Alpinisme ] : Benjamin Maurice atteint le 7ème ciel

31 juillet 2018

Benjamin Maurice, athlète de l’ASPTT Nice Côte d’Azur depuis sa tendre enfance, a apprivoisé le Mont Blanc

Benjamin Maurice est un passionné et un expert de la course d’orientation, il est sans nul doute, un sportif chevronné…

“Benji”, pour les intimes, c’est le sportif accompli, un vrai challenger, avide de sensations fortes, de dépassement de soi, il ne lâche rien. Son leitmotiv : sa femme et ses enfants.

Et.. il l’a fait !!!


 

Il a caressé le Mont Blanc, 4 809 mètres d’altitude, deux siècles et demi après le premier alpiniste, Benjamin a lui aussi franchi le cap. Une aventure qui restera gravée dans sa mémoire, d’autant qu’il l’a partagée avec son frère, Thomas, lui aussi grand sportif.

Coiffé d’un bandana tricolore, il a pu marquer de son empreinte, son passage sur le doux manteau neigeux de la montagne la plus convoitée…

Bravo, quelle fierté, chapeau bas Mister Benji ! Tout comme le Mont Blanc, tu es fascinant !

Il a dit…

Post Facebook :

“Ascension Mont Blanc : Après un essai infructueux l’année passée, nous avions décidé assez rapidement avec mon frangin Thomas de ne pas en rester là !

C’est donc vendredi matin, après avoir pris le maximum d’encouragement de nos petites femmes, que nous avons retrouvé notre guide François Lacour, quelqu’un d’humainement à connaître, pour gagner dans un premier temps le refuge de tête rousse.

Dimanche, Levé à 4h pour une montée rapide sur le refuge du goûter, prendre un petit encas, et poursuivre notre ascension.
Nous remontons quelques cordées juste avant le Dôme du goûter.
Nous nous alimentons près du refuge Vallot, puis continuons sur ce qui sera pour moi le quart d’heure le plus dur de ces trois jours..

Les arêtes se succèdent, le sommet est là… C’est sure maintenant, nous en verrons le bout !!

C’est ici au bout de cette crête interminable que nous foulons le toit de l’Europe occidentale.

Une des plus belle des journées se tourne mais les images ne cessent de tourner en boucle dans ma tête.
Ce rêve est enfin devenu réalité !

J ai envie de remercier tellement de personnes que ce sera finalement qu’un résumé :

Tout d’abord mon épouse Audrey que j’aime, mes filles qui me font me surpasser
Ma maman Frédérique et mon beaupapa qui m’ont transmis l’envie de ne jamais rien lâcher !
Mon papa pour son amour de la montagne et surtout du Mont Blanc.
Ma famille en entier et plus particulièrement les frères et sœurs, tante cousins, belles sœurs frères… Etc..

Mon sponsor Julien (Carlier)

Et les potes du sport… tous..”